top of page

Mercure Rétrograde en Gémeaux : plonger en dedans de soi

Ce post fait suite à un partage qui sert d'introduction à mon propos. Si tu as plutôt l'âme d'un curieux, je t'invite à y jeter un coup d'oeil ici.


Pour te faire plonger pleinement dans l’expérience, j’avais d’abord envie de te parler de la notion d’archétype et de mythologie. J’ai constaté que bien souvent on sous-estime leurs représentations tout en leur projetant des facettes qui tiennent lieu de notre responsabilité.


Parce que j’ai vraiment envie que tu plonges en profondeur dans ce que cette rétrogradation de Mercure peut t’apporter. Et surtout que tu le fasses à partir de ton centre, bien ancrée dans ta puissance.


La dynamique archétypale


Les facteurs mythologiques et archétypaux dont je te parle, sont ces grands principes organisateurs hors de l’espace et du temps. Ils fondent notre réalité par les vibrations de conscience qu’ils émettent.


En tant que dépositaires des connaissances de l’humanité qui nous habitent, ils agissent comme une trame qui organise et donne du sens à la psyché humaine au niveau individuel et collectif.


Les relier à notre vécu nous montre comment l’intelligence de la vie s’incarne et se déploie à travers nous.


Prendre le temps de les dévoiler c’est mettre de la lumière sur nos potentiels et nos limites afin de les transformer et de s’accorder à notre propre intériorité.


Chaque planète de notre cosmos intérieur représente alors une fonction psychologique en relation avec les figures archétypales et mythologiques collectives à un niveau subtil. Elle fait référence à des comportements, des capacités, des croyances et des valeurs que nous avons à apprendre à déployer dans notre vie en conscience.


Bien que les grandes figures vibrent à travers nous, nous les exprimons tous avec notre propre coloration intérieure. Nous écrivons donc les pages de notre histoire singulière de façon totalement unique.


Elles sont avant tout là comme des esprits créatifs, dynamiques, prêts à nous souffler les idées qui nous permettront de voir au-delà de nos limites égotiques, de nos frontières mentales pour transcender nos pensées et élargir notre champ des possibles.


Nous relier à ces forces incroyables donnent du sens au mystère et nous rappellent notre place, celle de nous éveiller à la vie, dans toutes ces dimensions sacrées.


Pour étoffer mon propos et en venir à notre rétrogradation, ce n’est donc pas Mercure en tant qu’archétype pur qui est présent et qui se manifeste dans ta vie.


Mais plutôt une figure qui s’éveille, se manifeste et s’anime à travers ta propre expérience. C’est avant tout ton filtre et ta représentation du monde qui t’invite à éprouver et dépasser tes propres challenges et à saisir les opportunités si tu en fais le choix. C’est en confondant notre représentation avec LA réalité, que l’on cristallise un point de vue qui nous coupe de l’infinité du champ des possibles auquel nous sommes reliés et de l’expérience enseignante que nous pouvons en tirer.


Prendre le temps d’explorer tes expériences de manière symbolique dans ce qu’elles ont à t’apporter au travers de différents plans de conscience est le meilleur moyen de prendre de la hauteur pour voir les possibles sous un jour nouveau.


Cela demande de nourrir une curiosité et un émerveillement sur le monde hors de la pseudo toute puissance de la pensée rationnaliste et intellectuelle qui adorent classer et enfermer des concepts dans des cases pour mieux les figer. Et venir se connecter à l’intelligence intuitive, organique, subtile et inspirée du monde du mystère que l’on ne peut complètement expliquer. Gardons nos portes et nos fenêtres ouvertes sur l’Infini, au-delà de nos propres images.


Pourquoi je te raconte tout ça ?


Parce que pour moi ça change tout dans notre manière de se relier au monde du sens et du symbole propre à la mythologie dont l’astrologie se sert beaucoup.


Et c’est au travers de ce que j’ai mis en lumière lors de mon expérience d’introspection que je me suis accordée ces derniers jours, que j’ai envie de te le montrer.


Le moonwalk mercurien


Si tu es néophyte en astrologie, saches que chaque rétrogradation est une période propice pour entrer en soi. C’est un temps de ralentissement, d’immobilisation, de bilan et de remise en question de la manière dont tu utilises une de tes facettes intérieures, représentée par la planète concernée.

gif

Cela te permet, si tu le décides, de prendre du recul sur la façon dont tu utilises son énergie et donc les qualités de sa fonction psychologique.


Mercure en tant que planète maitresse des Gémeaux et de la Vierge est le maestro du mouvement, le régisseur des échanges, le fripon divin. Il parle autant de ta manière de communiquer avec l’autre, que de ta capacité à t’adapter au flux et au circonstances de la vie.


C’est lui qui te permet d’entrer en contact avec le monde, de rester ouvert et curieux à la différence. Il interroge et questionne car l’apprentissage est avant tout un jeu.


Porte-parole de ton centre solaire, il manie le verbe et les mots avec souplesse et habileté, gouverne ta parole qui lorsqu’elle est sacrée, est le vecteur de ta vérité intérieure.


Fortement nourrit par une vision mécaniste et rationnelle, il se colore d’une dimension plus ombragée. Il peut en effet t’amener à t’associer aux étiquettes que tu te colles, à figer les définitions que tu te donnes, à amplifier les pensées qui t’habitent. Il ne cherche plus à questionner le sens, à remettre en question ce qu’il sait, à s’ouvrir à d’autres dimensions de la réalité. Il connaît, a la certitude d’avoir fait le tour du sujet et ça lui suffit largement.


Il nourrit alors un point de vue figé, la cristallisation d’un contenu intellectuel savamment appris et maintes fois répétées. Son agilité d’esprit se transforme alors en confusion mentale et sa quête de connaissances devient une sorte de compulsion de savoirs, de boulimie intellectuelle dont le seul but est d’agrandir le labyrinthe intérieur de ta propre psyché.


On est d’accord que tu n’es absolument pas obligé d’attendre une rétrogradation de Mercure pour observer ce qui se passe faire le point si tu ressens que ton intellect est entrain de te tyranniser mais te caler sur ce cycle là c’est comme nager dans le sens des vagues plutôt qu’à l’opposé. Ca peut créer des transformations encore plus puissantes. Fait en conscience c’est comme si la vie te soutenait pour éclairer des dimensions que tu ne percevais pas et c’est aussi vachement moins fatiguant.


Si tu vois où je veux en venir alors tu auras saisi que cette période est propice à questionner la manière dont tu nourris ton esprit.


Voilà quelques questions que je me suis posée et que tu peux prendre le temps de t’approprier.

  • Quelles sont les pensées qui m’habitent au quotidien ?

  • Comment je continue à alimenter celles qui me limitent ?

  • Est-ce que je sais prendre de la hauteur sur ce qui se joue en moi ?

  • L’agitation mentale est-elle une toile de fond de mon quotidien ?

  • Suis-je en capacité de la percevoir et de la reconnaître ?


Dans un monde hyper connecté où le mental peut devenir le despote de notre intériorité, il me semble indispensable de créer en conscience un espace de vide intérieur pour déployer la latitude dont nous avons tous besoin pour accueillir de nouvelles possibilités.



La diète de connaissances


Et j’ai envie de te partager un grand challenge que je me suis fixée lors de ces quelques jours. Pour être honnête avec toi je suis plutôt du genre à toujours avoir un livre sous la main (voir 3 ou 4) et à nourrir mon intellect de nouvelles connaissances. J’adore relier la grande toile de ma psyché en faisant des ponts dans des dimensions qui paraissent au premier abord plutôt éloignées.


Je me rassure tant bien que mal en justifiant ce choix par le fait que mes lectures soutiennent ma croissance personnelle et mon exploration intérieure, ainsi que mon métier. Il n’en reste pas moins que je lis et apprend tout le temps.


J’ai donc fait le choix de m’offrir un jeûne intellectuel de quelques jours pour prendre soin du jardin de mon âme. Et si je t’en parle c’est que l’expérience bien que pas toujours évidente a été d’une beauté indescriptible. J’y ai éprouvé l’âme du monde qui m’entoure.


Je me suis plongée dans une expérience sensible qui m’a amené à embrasser toute la vie. A renouer à l’ordre foisonnant du vivant. A utiliser la capacité de Mercure pour tisser des liens tellement subtiles, créer de nouveaux chemins inexplorés.

Il est ce merveilleux pouvoir de l’intellect qui nous permet d’observer la manière dont s’exerce l’emprise de nos résistances illusoires, figées par le refus de regarder ce qui nous touche profondément.


Parce qu’en tant que pont entre la Terre et le Ciel, Hermès (qui lui est associé) est avant tout le Dieu de la perception instinctive et de la libre circulation de ce qui est. Il a donc été une formidable opportunité pour m’adonner à l’exploration de mes eaux intérieures.


Vibrer avec le vivant


Je me suis sentie entrer en résonance avec l’expérience du sensible que l’on a tellement peur d’explorer. Et qui pourtant fait partie de l’essence de la nature humaine. J’ai senti que se rallumait la flamme d’un passé lointain. Celui qui me permet de recouvrer la vue intérieure pour déployer une manière de penser qui vibre encore plus fort avec l’ordre de la nature.


Et c’est ce qui fait aujourd’hui que j’ai tellement envie de te parler encore davantage de mythes, d’archétypes et de symboles.


Pour moi, suivre les cycles des astres c’est comme suivre ceux des saisons. C’est entrer en résonance et se synchroniser avec la magie de la Nature. C’est se rappeler notre interdépendance et notre connexion au vivant dans toutes ses dimensions. C’est mettre notre corps, notre esprit et notre âme au diapason des grands mouvements de la vie.


Tout en incarnant cette notion que je te partage tant. Celle qui consiste à incarner dans la matière notre responsabilité. Se rappeler à chaque instant que nous sommes avant maître à bord. La nature dans son immense sagesse t’a donné des bras pour attraper et des jambes pour te déplacer. Pour autant la manière dont tu décides de t’en servir n’appartient qu’à toi, et dépend des choix que tu fais.


Au même titre que tu n’accuserais pas ton animal de compagnie si tu ne sais pas tricoter, penser que Mercure (ou une autre planète) lors de sa rétrogradation (ou dans son ballet céleste) peut avoir un impact négatif sur ce qui se passe pour toi, c’est méconnaître la puissance qui se loge au fond de toi. Et c’est surtout passer à côté des beaux messages que l’intelligence de la vie t’apporte au travers de tes expériences, pour voir ce qui a besoin d’être décrispé, décristallisé, détendu, dans tes différents écosystèmes intérieurs.


Comme je te le disais la vie n’a rien contre toi, et si tu fais le choix d’y plonger pleinement, tu y verras, comme aime à le rappeler l’histoire d’Hermès, une belle occasion de voyager dans toutes tes dimensions et polarités pour te découvrir et te reconnaître autant dans ta puissance que dans ta vulnérabilité. Et c’est le plus sûr chemin vers l’essence de qui tu es.



37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page